TRAVAILLER SUR LES DÉFIS

 

Répondant à un appel à défis publié tous les ans, les acteurs socio-économiques  soulèvent divers problèmes réels liés à la pollution plastique de l’océan et du littoral, et les abordent sous forme de défi.

Les étudiants des deux universités constituent des équipes de travail pour chacun de ces défis  et élaborent des propositions et des contributions afférentes à ces mêmes défis.

 DÉFIS PROPOSÉS ET PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS 

 ANNÉE ACADÉMIQUE 2021-2022

 

– SURFRIDER FOUNDATION EUROPE (delegation espagnole (Surfrider España): « Découvrez la pollution marine à travers nos rivières et aidez-nous à chercher des solutions »:

  • Stratégies visant à réduire la pollution en utilisant des moyens appropriés pour l’élimination correcte des déchets.
  • Sensibiliser et faire prendre conscience à la population par le biais de différentes méthodes afin d’atteindre l’ensemble de la population, des plus jeunes enfants aux adultes.
  • Contribuer à la durabilité.
  • Diffuser le modèle de vie durable.

– GAIA RIVAGES PROTECH: « Parvenir à un environnement sans plastique dans la réserve de biosphère d’Urdaibai, qui encourage l’émergence de nouvelles opportunités d’économie et d’économie circulaire pour cette zone impliquant les utilisateurs finaux : citoyens, entreprises locales, etc. »

  • Conception d’une campagne de sensibilisation à la pollution des océans par les microplastiques dans la réserve de biosphère d’Urdaibai. À cette fin, une série d’images de sensibilisation a été créée.
  • Création d’une proposition de réglementation.
  • Réalisation d’une collecte et d’une étude des différents microplastiques présents dans la mer.

 – KUTXA EKOGUNEA: Analyse et action communicative sur les jardins urbains, les habitudes de consommation et la réduction de la pollution plastique

 

– DITUPACIÓN FORAL DE GIPUZKOA: Sport responsable et sport durable

  • Un examen systématique de l’amélioration du sport chez les jeunes de 14 à 16 ans.
  • Un examen systématique de l’impact de la pollution générée par la pratique du sport.
  • Conception, mise en œuvre et évaluation d’une intervention auprès d’enfants de 4e année de l’école primaire.

– MATER:

L’ÉCO-ACTIVATION: « L’éco-activation à partir des communautés et pour les communautés »:

  • Création d’un plan de communication
  • Action au sein des communautés : création de produits graphiques éditoriaux pour servir d’outil et de motivation au sein des communautés.
  • Création d’affiches pour annoncer l’ekopatruilak dans les zones à sensibiliser.
  • Vidéo promotionnelle de l’ekopatruilak.
  • Développement des réseaux sociaux
  • Communiqués de presse dans les médias locaux

RÉSEAU D’ACTEURS: « Création d’un réseau d’acteurs impliqués dans le soin et la sauvegarde de la mer le long des différents bassins fluviaux du Gipuzkoa »:

  • Création d’un logo, d’une identité visuelle et corporate pour les prix organisés par Mater qui ont pour but d’élargir le soin donné à l’environnement dans des contextes formels et non formels.

DÉCHETS: « Seabin Pasaia: Étude et suivi des déchets marins dispersés dans la baie de Pasaia »:

  • Création d’un poster avec les prototypes de différents supports informatifs (site web, identité visuelle et infographie) et recherche (analyse d’échantillons).

– T.E.O.: « Comment mobiliser les citoyens sur un dispositif d’alerte après tempête « un coup de vent, un coup main » et ainsi gagner en efficacité en collectant le plus possible de déchets marins dans les bacs à marée essaimés le long du littoral en collaboration avec des équipes en insertion »:

  • Concentrer la communication de T.E.O. et établir un axe
  • Améliorer le site web pour faire comprendre le rôle de l’organisation et attirer des volontaires.
  • Proposer des actions de communication pour lever des fonds pour T.E.O. (crowdfunding) et faire connaître la marque.
  • Mettre en place un réseau de bénévoles afin que le public sache comment s’engager auprès de l’organisation et créer une communauté autour de T.E.O.

 ANNÉE ACADÉMIQUE 2020-2021

 

– Imaginer comment transmettre les messages de « sensibilisation à l’environnement » de sorte que la population passe à l’action.

– Développer un pilote de solutions technologiques non intrusives pour la collecte des plastiques dans la Réserve de la Biosphère d’Urdaibai.

– Développer des outils permettant d’identifier et de se rapprocher de nouveaux publics afin que ceux-ci connaissent les projets de Surfrider et tout ce qui touche à la protection des océans : conférences, séances en groupe, événements numériques, campagnes sur les réseaux sociaux, etc.

– Identifier de nouveaux secteurs (en plus de l’hôtellerie) qui auraient déjà travaillé pour faire avancer l’initiative de réduction du plastique (consommation d’eau en bouteille) dans des contextes très spécifiques. 

– Développer les perspectives professionnelles et personnelles par l’identification et l’acquisition de compétences dans le domaine de l’économie bleue à travers la sensibilisation et l’expérimentation citoyenne sur le au littoral, en priorisant les publics scolaires (étudiants et enseignants).

DÉFIS ET PROJETS INDIVIDUELS 2019-2020

 Nous décrivons ici brièvement les défis et le travail réalisé pendant l’année universitaire 2019-2020

« MAKE WATER CLEAN AGAIN » Quels sont les risques pour la santé de la pollution plastique des eaux de baignade ?

Ce défi était présenté par RIVAGES PRO TECH, centre de recherche du groupe SUEZ situé à Bidart (France).
Les étudiants ont effectué des stages et des travaux de recherche qui ont contribué au défi en aidant à définir le cadre de la problématique : analyser les effets des plastiques sur les microalgues et identifier les types de microplastiques polluants.

Projets INDIVIDUELS :

• Recherche sur l'impact qu’ont sur la santé les polluants et additifs des plastiques, étude de leurs risques pour la santé ; étude de la toxicité des plastiques vieillis en mer et tests réalisés dans le Bassin d'Arcachon (master 2 en Biologie de l'Université de Bordeaux en collaboration avec le Laboratoire EPOC)
• Expérimentation et analyse des résultats des essais réalisés en laboratoire sur la toxicité des plastiques et les risques sanitaires (travaux expérimentaux sur la pénétration des algues par les microplastiques (licence en Biologie de l'UPV/EHU)
RIVAGES PRO TECH

« DE LA CONNAISSANCE À L'ACTION : RÉDUIRE LES PLASTIQUES »

Défi présenté par MATER, le dernier grand thonier basque en bois, aujourd’hui aménagé en Bateau-Musée Ecoactif.
Les travaux pratiques et de recherche aideront à définir et développer des plans de communication et/ou de sensibilisation sociale ainsi que des actions de prévention sanitaire et à analyser des exemples précis tels que l'écotourisme et son lien avec la collecte des déchets.

Projets INDIVIDUELS :

Préparation d'un plan de communicationdestiné à Mater autour d’une nouvelle ligne d'action commerciale, afin d’étendre ses services à des groupes et entreprises susceptibles d’être intéressés (Publicité et RP/Communication UPV/EHU).(Publicidad y RRPP /Comunicación UPV/EHU)
• Traitement juridico-administratif des plastiques rejetés en mer par les eaux pluviales. (Droit - UPV/EHU)
• Stages au sein de l'association RESAK, dont l'objet est d’« agir localement contre l'invasion des déchets plastiques » (Management international des Action Sports - Sports de glisse - Université de Bordeaux).
MATER

« NOUS SOMMES TOUS SURFRIDER : protégeons l'océan »

Le défi a été proposé aux participants par SURFRIDER afin d'impliquer un maximum de personnes dans les actions de la Fondation.
Les étudiants ont effectué des travaux de recherche qui ont contribué àdéfinir un cadre et à faire des propositions susceptibles d’impliquer davantage de participants aux travaux menés par Surfrider dans le domaine de la protection de l’océan.

Projets INDIVIDUELS :

• Promouvoir la présence de Surfrider dans un contexte pédagogique. Concevoir et mettre en place une action éducative en milieu scolaire (école primaire), (Pédagogie - UPV/EHU).
• Proposer des projets communautaires, des actions de sensibilisation, afin de faire connaître Surfrider et le projet Ocean i3 (Pédagogie - UPV/EHU).
SURFRIDER

« RECYCLAGE VS UPCYCLAGE » Que faire des plastiques récupérés dans l'océan ?

Défi présenté par NANTEK un pôle d'innovation né pour développer, mettre à l'échelle et mettre en œuvre des solutions industrielles basées sur les nano-éléments.
Les travaux pratiques et de recherche menés ont contribué à définir le cadre de la problématique en r répondant à la question : « Que deviendra le plastique récupéré dans l'océan ? »

Projets INDIVIDUELS :

Ecoconception de produits : la filière textile qui utilise d’ores et déjà des techniques de production innovantes orientées vers l'économie circulaire (Administration et direction d'entreprises - UPV/EHU).
Secteur alimentaire : Évolution et conséquences économiques, sociales et environnementales / Sécurité alimentaire / Pertes et gaspillages alimentaires / Types d'industries et types de déchets créés par ces industries (Administration et direction d'entreprises - UPV/EHU).
Gestion des eaux: origine des différents types de plastiques qui arrivent dans la mer, processus de gestion de l'eau (approvisionnement, collecte et assainissement) et responsabilité des agents qui interviennent (Administration et direction d'entreprises - UPV/EHU)
Étude du crime environnemental en tant que crime social ; définition des responsabilités du monde des affaires et mise en lumière de l'analyse du domaine législatif et du contrôle social (Criminologie - UPV / EHU).
Étude des règlementations municipales de prévention de la production de déchets plastiques à l'occasion d'événements festifs (Droit - UPV/EHU).
NANTEK

« SENSIBILISATION DES ÉCOLIERS AUX COMPÉTENCES VERTES ET BLEUES »

Proposé par l'Union nationale du sport scolaire - secteur Pays basque français (UNSS64), ce défi implique aussi la Direction des sports de la Diputación Foral de Gipuzkoa (DFG). Il a pour objet d’apporter des informations sur les opportunités professionnelles dans l'économie bleue et verte = turquoise (littoral) au travers d’activités de sensibilisation et d'expérimentation citoyenne sur le littoral.
Des professeurs et des étudiants du master MI2PAS « Management international des projets et produits action sports - sports de glisse » de l'Université de Bordeaux ont participé à ce défi, qui comprenait :

PROJETS individuels

•la réalisation d’une recherche documentaire sur les compétences vertes et bleues ;
•l’élaboration d'un questionnaire (QCM) destiné aux écoliers afin de connaître leur niveau d'information et de connaissances sur l'océan/l'environnement ;
• la conception de Journées « standard » de sensibilisation des écoliers sur le territoire transfrontalier.
UNSS64

« STOP AUX PLASTIQUES » « Stop aux microplastiques / sensibilisation et connaissance / impact »

Ce défi était proposé par la Direction « Eaux, Littoral et Milieux Naturels » de la CAPB, Communauté agglomération Pays basque dans le but de sensibiliser et de produire des connaissances sur les microplastiques dans les océans.
Des travaux de recherche ont été menés dans le but de développer des protocoles de science participative pour la caractérisation de l'impact des microplastiques et la classification des plastiques, pour permettre l'implication et la sensibilisation des citoyens et générer un impact social sur le thème de la pollution des océans par les plastiques.

Projets INDIVIDUELS :

Un doctorat (Ecotoxicologie - Université de Bordeaux) porte sur la connaissance des microplastiques et leur impact sur le milieu aquatique et la réalisation d'expérimentations de terrain dans le Bassin d'Arcachon- Nouvelle-Aquitaine.
CAPB Communauté Agglomération Pays Basque

Réflexion sur divers sujets du point
de vue des différentes disciplines